Catégories

Archives

Réinitialiser les filtres

Actualités

    jeudi 1 octobre 2015

    Octobre, le mois de la mission

    A chaque évocation du mot « mission » me reviennent à l’esprit les images du magnifique film de Roland Joffé qui remporta en 1986 la palme d’or à Cannes. L’histoire de deux Jésuites remontant l’Amazone pour convertir des indiens Guaranis en pleine forêt tropicale. Tant d’aventures pour témoigner de la bonne nouvelle. Et aujourd’hui, où se trouve la noblesse de la mission chrétienne ?

    Dans le témoignage, toujours dans le témoignage. Plus de 85% de nos concitoyens, de nos amis, de nos collègues a tourné le dos à l’Eglise. Pour des raisons à la fois de déni suite à des déceptions sur la conduite de celle-ci (voir les scandales pédophiles, financiers et disciplinaires de ces dernières décennies), soit par pure conviction laïque, soit les deux. Nous avons tous oublié que le premier «socialiste» de l’histoire, c’était Jésus : il a tout donné, même sa vie. Nous avons également oublié que notre système démocratique occidental n’a pu se développer que lorsque l’humain s’est senti libre et responsable de ses choix, dans le respect des valeurs fondamentales du christianisme : charité, partage, respect, en un mot amour.

    Alors il n’est pas inutile de rappeler que ces valeurs, même si elles sont portées par d’autres étendards, sont celles qui composent notre ADN. Que notre témoignage n’a pas à rougir de son origine.  Que nos institutions caritatives trouvent toutes leurs racines dans
    cet ADN. Que nous n’avons pas à avoir peur de témoigner de notre identité. Il est peut-être politiquement correct de cacher ses origines chrétiennes, mais ce que nos contemporains attendent de nous va au-delà : prise de position claire sur notre foi dans le
    respect des valeurs que nous défendons.

    Cela vaut aussi bien pour nous que pour notre Eglise. Ainsi nous pourrons, ensemble, partager avec l’étranger, notre prochain, ce que nous avons en trop : de la nourriture, un logement et des vêtements ainsi qu’une certaine dose de sérénité. Bonne lecture et bonne mission.