Actualités

    mercredi 1 novembre 2017

    Dimanche 5 novembre 2017 – 31e dimanche du temps ordinaire

    « Ils disent et ne font pas » (Mt 23, 1-12)

     

    En ce temps-là, Jésus s’adressa aux foules et à ses disciples, et il déclara :

    « Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Donc, tout ce qu’ils peuvent vous dire, faites-le et observez-le. Mais n’agissez pas d’après leurs actes, car ils disent et ne font pas.

    Ils attachent de pesants fardeaux∗, difficiles à porter, et ils en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.

    Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens : ils élargissent leurs phylactères et rallongent leurs franges∗ ; ils aiment les places d’honneur dans les dîners, les sièges d’honneur dans les synagogues et les salutations sur les places publiques ;
    ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.

    Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n’avez qu’un seul maître pour vous enseigner, et vous êtes tous frères.

    Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n’avez qu’un seul Père, celui qui est aux cieux.

    Ne vous faites pas non plus donner le titre de maître, car vous n’avez qu’un seul maître, le Christ.

    Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé. » ©AELF


    Ce texte se situe dans l’Evangile selon saint Matthieu, à la suite de ceux que nous avons entendus les dimanches précédents. Il peut être intéressant de (re)lire les chapitres 21 et 22 de Matthieu pour replacer ce texte dans son contexte.


    Définitions des mots ∗

    Fardeaux: Désigne l’ensemble des 613 commandements dont les scribes étaient les gardiens.

    Franges: Les vêtements des juifs pieux en étaient ornés, elles symbolisaient les Commandements de Dieu.


    Questions

    -Pourquoi Jésus recommande-t-il d’écouter les scribes et les pharisiens, mais de ne pas suivre leurs actes ?

    -En mettent ce texte en relation avec Matthieu 22, 34 – 40, comparer ce que Jésus dit sur les commandements et ce que les scribes et les pharisiens vivent.

    -Jésus qu’il ne faut pas se faire appeler Maître, Père ou Docteur… Quel sens les scribes et les pharisiens mettent-ils derrière ces mots ?  Qu’est-ce qui est en jeu dans la recommandation de Jésus ?

    -Jésus nous invite à nous interroger sur nos pratiques : est-ce que nous agissons (comme recommandé en Matthieu 22, 37. 39) pour la gloire de Dieu et l’amour de notre prochain ?