Actualités

    mardi 17 octobre 2017

    Dimanche 22 octobre 2017 – 29e dimanche du temps ordinaire


    ÉVANGILE

    « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » (Mt 22, 15-21)

     

    En ce temps-là,
    les pharisiens allèrent tenir conseil
    pour prendre Jésus au piège
    en le faisant parler.
    Ils lui envoient leurs disciples,
    accompagnés des partisans d’Hérode :
    « Maître, lui disent-ils, nous le savons :
    tu es toujours vrai
    et tu enseignes le chemin de Dieu en vérité ;
    tu ne te laisses influencer par personne,
    car ce n’est pas selon l’apparence que tu considères les gens.
    Alors, donne-nous ton avis :
    Est-il permis, oui ou non,
    de payer l’impôt à César, l’empereur ? »
    Connaissant leur perversité, Jésus dit :
    « Hypocrites !
    pourquoi voulez-vous me mettre à l’épreuve ?
    Montrez-moi la monnaie de l’impôt. »
    Ils lui présentèrent une pièce d’un denier.
    Il leur dit :
    « Cette effigie et cette inscription,
    de qui sont-elles ? »
    Ils répondirent :
    « De César. »
    Alors il leur dit :
    « Rendez donc à César ce qui est à César,
    et à Dieu ce qui est à Dieu. » © AELF


    Questions

    -En lisant les chapitres 21 et 22 de l’Évangile selon saint Matthieu, comment est-ce que je comprends les réactions des pharisiens et de Jésus ?

     -Quelles sont les paroles prononcées par Jésus ? Et par les pharisiens ? Qu’est-ce qui en ressort lorsqu’on les compare ? Est-ce qu’il y a une différence entre ce qui est dit et ce qui est pensé ?

    -En réfléchissant à ce que je dis et comment est-ce que je le dis, est-ce qu’il m’arrive de parler comme les pharisiens ? Et comme Jésus ?