Prier avec un texte biblique


Prier, c'est prendre le temps de rencontrer un ami

Arriver : Quand on rencontre un ami, on fixe une date et un lieu

 Avant toute chose, il convient donc de choisir :

-un lieu adapté (une chapelle, le canapé du salon, au bord du lac…)

-un temps adapté (il n’est pas nécessaire de prévoir 2h00, 20 minutes sont très bien pour commencer)

-Une position physique confortable (sur une chaise ou justement par terre, à genoux…)


Saluer : C’est par là que l’on commence avec un ami, il en va de même avec Dieu

Chacun a sa façon de saluer ses amis, il n’y a pas de méthode correcte, on peut…

-Faire un geste (un signe de Croix, s’incliner…)

-Prendre un moment de silence en souriant

-Chanter un chant…


Ecouter : Personne ne rencontre un ami pour le noyer sous un flot de paroles avant de s’en aller.

 La rencontre fonctionne comme un dialogue, il y a des moments d’écoute et de parole.

-Lire le texte une première fois pour voir de quoi il parle.

-Relire le texte en se transportant en imagination sur les lieux de la scène:

Utiliser les cinq sens (voir les personnages, sentir la chaleur de l’été en Palestine, sentir l’odeur de la mer, entendre les cris des enfants…)

-Être attentif aux interactions entre les personnages

 -Ecouter ses propres réactions: pourquoi est-ce que je me sens spontanément plus proche d’un personnage ou pourquoi est-ce que je n’en supporte absolument pas un autre ?  

-S’attarder plus précisément sur un personnage, une parole et/ou une action.

-Être attentif à ce qui résonne en soi (qu’est-ce que cela touche ? comment est-ce que je réagis ? quelles sont mes émotions ?...)

Parfois, quelque chose qui n’a apparemment rien à voir surgit (mon voisin qui m’énerve…).

Cela vaut la peine de se laisser interroger (tien, pourquoi est-ce que je pense justement à mon voisin maintenant ?)

et de ne pas le chasser trop vite, sauf s’il y a évidence (le menu du repas de ce soir, même si l’on peut en profiter pour prier pour les éleveurs de poulets…),

il y a peut-être quelque chose d’important derrière cet élément (que puis-je faire ?

Dieu peut-Il m’aider ? Ne pourrais-je pas me réconcilier avec mon voisin ?...)


Discuter : Parler simplement, comme on parlerait à un ami

Dire à Dieu ce que cette scène me pousse à Lui dire. Lui demander ce dont j’ai besoin (la patience avec mon voisin, la confiance, la douceur…).


Saluer : On ne quitte pas un ami sans lui avoir dit au revoir…

On peut dire un Notre-Père, reprendre le chant du début, faire un geste…      

A la fin, cela vaut la peine de noter deux trois choses qui ressortent de ce moment (une phrase qui m’a touché, une émotion vive…).

On pourra y revenir par la suite, voir que l’on a trouvé une réponse, qu’on a été exaucé…

Lecture inspirée des Exercices spirituels de Saint Ignace de Loyola


Quel texte choisir ?

-Celui du jour ou du dimanche

-Une rencontre de Jésus : la Samaritaine, Zachée...

-Un miracle : la tempête apaisée, l'aveugle...

-Une parabole : la parabole du semeur, la parabole du fils perdu...

-Un récit d'Apparition: les disciples d'Emmaüs, Marie...