Se (re)mettre à prier

Décider de se (re)mettre à prier, c'est comme...

...se remettre au sport

  • Si on attend d'avoir envie, on ne le fait pas très souvent.
  • Si on se cherche des excuses, on en trouve toujours (je suis fatigué, je dois absolument faire...)
  • Si on reporte à demain, on reporte au surlendemain
Alors, comme pour se remettre au sport, il convient de se fixer un objectif .

...les bonnes résolutions du 1er janvier

Je ne sais pas vous, mais moi, j'ai toujours un peu de peine à les tenir...

Quand j'étais adolescente et que je rentrais d'une retraite, 
je fixais toujours des objectifs sensationnels 
et intenables. 

Or, il n'y a pas de miracles, pour prier 30 minutes matin et soir, 
il faut soit se lever/se coucher plus tôt, soit supprimer des activités...

Du coup, je tenais, oh, disons une semaine si la retraite avait été particulièrement porteuse, et sinon...

Alors quoi ? Comme pour les bonnes résolutions, on ne fait plus rien ?

Non, comme pour les bonnes résolutions, on revoit l'objectif à la baisse, on le rend réaliste...
 

Organiser son "entraînement"...

...choisir le bon moment

  • Avant tout celui qui nous convient : Si on n'est pas du matin, inutile de décider de prier tous les matins...
 

...mettre toutes les chances de son côtés

  • Se connaître : Impossible pour moi par exemple de prier en ayant faim...
  • Eviter les lieux ou les moments où l'on risque d'être dérangé :Si les enfants sont dans la pièce d'à côté...
 

...fixer un rendez-vous

  • Comme pour se remettre au sport, il convient de fixer un rendez-vous régulier, sinon, on se rend subitement compte que la semaine est terminée et que...
  • On peut noter ce rendez-vous dans l'agenda, après tout, il s'agit d'une rencontre avec un Ami...

...viser une progression

  • Comme pour se remettre au sport, il convient de commencer à petites doses : lire la Bible une fois par semaine, prier un "Je vous salue Marie" tous les matins au réveil...

...choisir la méthode qui nous convient

Pourquoi est-ce que tout le monde devrait courir ?

Il existe tellement de sports différents ! Vous n'aimez pas courir ?
Mettez-vous aux claquettes, c'est tellement plus facile et épanouissant quand on trouve ce qui nous convient !

Il en va de même avec la prière...

J'ai longtemps pensé que je ne savais pas prier, les prières écrites ou le Rosaire ne me convenaient pas...
 Et puis, on m'a montré comment prier avec un texte biblique.
 

...persévérer

  • Les débuts ne sont pas toujours faciles, quand on se remet au sport après une longue pause, on n'a plus nécessairement la condition physique nécessaire, il faut du temps pour reprendre des habitudes.
  • Il y aura forcément des hauts et des bas: Il y a des jours où, pour x-y raisons, cela ne va pas, c'est comme ça...
  • Ne surtout pas arrêter quand "ça va pas": Arrêter dans la difficulté est d'une part la meilleure façon de ne plus s'y mettre et d'autre part se couper de Dieu quand on en aurait peut-être justement besoin. Il m'est arrivé d'arrêter de prier pour x-y raison, au lieu de reprendre forces, je me suis juste retrouvée un peu plus seule et triste.
  • Ce n'est pas parce que l'on a l'impression que tout va mal que c'est le cas : parfois, il semble qu'on a passé toute sa prière à aller de distraction en distraction et puis... on reçoit une grâce (joie, paix, confiance...).

Quelques conseils

  • Raccourcir plutôt qu'annuler : si l'on est très fatigué, on peut tout simplement dire à Dieu qu'aujourd'hui on n'a pas la force et qu'on se confie à Lui, c'est déjà une forme de prière.
  • Un rendez-vous manqué peut se remplacer : un prêtre me disait un jour, "si vous n'êtes pas allée à la messe le dimanche, n'allez pas vous confesser, aller à la messe lundi".