Archives

Réinitialiser les filtres

Actualités

    lundi 18 juin 2018

    Une mosaïque pour Champ-Dollon bénie à Genève par le pape François

    Au terme de la messe à Palexpo, le 21 juin prochain,  le pape François bénira l’une des mosaïques du Chemin de Joie, un parcours artistique de mosaïques murales en cours de réalisation sur les parvis d’églises et autres lieux du canton de Genève. La mosaïque qui sera bénie par le Saint-Père est la plus petite et la seule qui, une fois installée, ne sera pas visible par les pèlerins. Elle est en effet destinée à la salle qui accueille les célébrations à la prison genevoise de Champ-Dollon. Elle illustre la Résurrection et représente le Christ qui remonte des enfers. Elle est provisoirement accueillie par la paroisse de l’Epiphanie (Lignon).

    Federica Cogo (assistante pastorale ECR) et Christine Lany-Thalmeyr (assistante pastorale ECR) de l’Aumônerie oecuménique des prisons décryptent la mosaïque dans cette vidéo réalisée par Cath.ch. Une mosaïque pour Champ-Dollon

    C’est en 2012 que l’Eglise catholique romaine à Genève (ECR) a décidé de créer un Chemin de joie avec des mosaïques évoquant notamment les apparitions du Christ Ressuscité. Leur réalisation a été confiée au Centre Aletti d’art spirituel de Rome, dirigé par le père jésuite slovène Mario Rupnik.

    Les deux premières œuvres du Chemin de Joie ont été posées en avril 2017 sur les tympans des portes latérales de la basilique Notre-Dame de Genève (Cornavin) et aujourd’hui six stations accueillent des mosaïques. Elles sont installées sur les parvis des églises de Notre Dame (deux), Saint-Martin (Onex), Saint-Jean XXIII (Petit-Saconnex), Saint-Nicolas de Flüe (Montbrillant) et Saint François de Sales (Chêne-Bourg).

    Six autres fresques seront prochainement accueillies par les églises de Saint-Maurice (Bernex), Saint-Jean-Baptiste (Perly), Sainte-Marie du Peuple (Châtelaine), l’Epiphanie (Lignon), par l’Espace  Montbrillant, le Cénacle et, bien sûr, par Champ-Dollon.