Archives

Réinitialiser les filtres

Actualités

    mardi 20 février 2018

    Un Prophète pour aujourd’hui

    Vincent de Paul (1581 – 1660)
    Charitable et solidaire  Prophète pour aujourd’hui 
     
    Gascon et « laboureur », ordonné prêtre sans signe de vraie vocation, Vincent arrive à Paris pour faire « carrière » et finit par traverser toutes les facettes sociales, politiques, miliaires et religieuses du Grand Siècle. Il en partage aussi les ambiguïtés, mais se convertit sous l’influence de Bérulle et met au service de la « charité » toutes ses qualités humaines et même son habileté gasconne.
    Sa conversion l’oriente vers les « pauvres des champs », ceux qui vivent dans une double misère, matérielle et spirituelle.
    Le 20 août 1617 « coup de cœur » de Vincent à Châtillon dans les Dombes : fondation de sa première « Charité », confiée à des Dames, puis à des Filles auxquelles il donne un « Règlement » qui deviendra le modèle de toute action sociale. Persuadé que l’on ne peut guérir le corps sans se préoccuper de l’âme, Vincent fonde par la suite la congrégation des Prêtres de la Mission (Lazaristes) pour catéchiser et accompagner spirituellement les démunis.
    Entrepreneur audacieux, Vincent, pour les pauvres, prend des risques et joue gros. Quêteur et solliciteur hors pair, il estime que l’argent des riches doit profiter à leur salut. Il innove aussi dans le monde religieux en proposant à ses Filles des engagements temporaires et veut les voir dans la rue aussi souvent qu’à la chapelle.
    C’est sa foi intrépide en la Providence qui rend possibles ses extravagances. La Providence fait tourner le mal en bien, aimait-t-il répéter. Vincent était persuadé que servir les pauvres c’était aussi servir Dieu. Les pauvres étaient ses maîtres.