Archives

Réinitialiser les filtres

Actualités

    mardi 13 mars 2018

    Cérémonie du Souvenir pour les familles qui ont perdu un enfant 

    Samedi 17 mars à 17h00
    les aumôneries des HUG (Hôpitaux Universitaires de Genève) organisent avec les soignants une
     
    Cérémonie destinée aux familles en deuil d’un enfant ou d’un prématuré.
     
    Si cette cérémonie s’adresse bien sûr aux familles dont l’un des leurs est décédé aux HUG, elle est ouverte à toute personne qui aurait besoin de faire mémoire d’un enfant disparu.
     
    Cette cérémonie n’est pas religieuse au sens où elle s’inscrirait dans une religion en particulier, mais elle se veut ouverte à toute personne, croyante ou non. La dimension spirituelle n’en n’est pas absente pour autant.
     
    « Nous sommes une équipe pluridisciplinaire de la maternité et de la pédiatrie (médecins, infirmières, sages-femmes, aumôniers) qui préparons chaque année une cérémonie du souvenir en mémoire des enfants, nouveaux-nés, touts-petits, décédés bien trop tôt. Elle est destinée aux familles qui ont été touchées de plein fouet par la disparition prématurée de leur enfant, mais aussi  aux soignants qui ont accompagnés les patients et leurs proches.
     
    Chacun, chacune, traverse le deuil à sa manière, avec ses ressources psychique, physique, sociale et spirituelle. Ce temps de mémoire communautaire est l’occasion de faire un pas, de marquer  par un geste symbolique le lien qui unit les proches, au-delà de la mort, avec un être que l’on a côtoyé pendant plusieurs années ou que l’on n’a pas eu le temps de connaître, mais que l’on a déjà rêvé et senti dans son ventre.
     
    La symbolique forte des contes permet  aussi à chacun, quel que soit son âge, de puiser dans ce répertoire universel, une image, un mot, une histoire qui va l’accompagner sur son parcours de vie.
    Cette année, nous avons choisi de donner un contour au souvenir, à l’aide d’un conte et de la symbolique de la colombe. Une manière de mettre en forme l’irreprésentable, ce qui aurait pu être mais ne sera pas, le goût d’inachevé que laisse un deuil prématuré.
     
    Nous serons accompagnés par Alix Noble, conteuse, thanatologue et dotée d’une riche expérience professionnelle et personnelle. Le pianiste Guy François Leuenberger également compositeur et improvisateur mettra ses qualités musicales au service de ce temps du souvenir.
     
    Alors, quel que soit votre cheminement, vous êtes bienvenu-e, seul-e , en couple, en famille ou avec des proches.
     
    La cérémonie aura lieu le
    Samedi 17 mars 2018, à 17h, aux Hôpitaux universitaires de Genève
    Rue Gabrielle-Perret-Gentil 4, 1205 Genève
    Salle Opéra, Niveau 0