Archives de catégorie : Informations

L’Assemblée générale de l’ECR approuve le budget 2019 

L’Assemblée générale de l’ECR (Eglise catholique romaine) à Genève a approuvé le 28 novembre 2018 à l’unanimité le budget de l’année 2019. Ce budget est bénéficiaire, ce qui est réjouissant, mais il reste très fragile et nécessite donc une mobilisation constante sur tous les fronts pour pouvoir assurer un correct financement de l’action pastorale d’une Eglise « vivante et accueillante » à Genève, ont souligné la présidente du comité de l’ECR, Mme Béatrix Leroy-Jeandin et le Secrétaire général de l’ECR, M. Dominique Pittet.

Réunie au Cénacle en présence du Vicaire épiscopal,  l’abbé Pascal Desthieux, l’Assemblée a aussi  abordé la stratégie de communication 2018-2019 de l’ECR et les activités pastorales.

 

Budget 2019

Le budget 2019  laisse apparaître un bénéfice de CHF 130’000.-, avant résultat extraordinaire. « C’est une satisfaction. C’est la récompense d’années d’économies et de recherche de revenus », a  observé Mme Leroy-Jeandin, en remerciant vivement les paroisses qui continuent à soutenir l’ECR pour un total d’environ  CHF 600.000.-, année après année. Néanmoins, la fragilité de ce bénéfice, sur un budget de quelque CHF 12 millions, est grande. « Les dons et les contributions continuent à baisser inexorablement » et le risque de déficit reste important au regard de l’ambition de l’ECR de garantir l’action pastorale au moins à son niveau actuel, a poursuivi la présidente.

Pour tenir compte de la diminution des dons constatée durant les exercices 2017 et 2018, la part des dons et contributions a dû être à nouveau adaptée dans le budget 2019, à environ 6 millions de francs. La nécessité d’autres sources de financement reste ainsi incontournable. « C’est grâce aux résultats nets de l’immobilier et des placements que cette année encore le résultat hors exploitation peut  franchir la barre des 3,5 millions de francs et combler le déficit d’exploitation », a détaillé M. Pittet. Pour 2019  ‘la poche des placements’ a été budgétée à moins de CHF 700.000.-. Elle apportera certes sa participation au résultat, mais « dans une mesure difficilement évaluable. Heureusement, la ‘poche immobilière’ reste sûre » et permet d’inscrire au budget CHF 2.940.000 de revenus, a fait valoir M. Pittet.

En ce qui concerne les dons, la mobilisation reste entière pour 2019. « Il faut bien garder à l’esprit que le financement de plus de la moitié des postes de travail est assuré encore et toujours par les dons. Autrement dit, il s’agit de presque 60 postes », a insisté le Secrétaire général. Différentes stratégies étudiées et mises en place devraient permettre de stabiliser les dons au niveau d’aujourd’hui, voire de les améliorer légèrement grâce au financement de certains projets.

Stratégie de communication

L’ECR a travaillé ces derniers mois à la mise au point d’une vision commune pour notre Eglise, à l’identification de projets de développement et à l’élaboration d’une nouvelle identité visuelle afin de mieux fusionner sa communication envers le public et les donateurs avec les orientations et les priorités de l’activité pastorale, a expliqué M. Pittet. Les conclusions de cette démarche, menée par le Service Développement et Communication en lien avec le Vicaire épiscopal, ses adjoints et les travaux du Conseil pastoral cantonal (CPC), seront dévoilées lors de l’Assemblée d’Eglise, qui réunira le 12 décembre l’ensemble du personnel salarié de l’ECR.

Ce désir d’une plus grande cohérence entre la communication, d’une part, et les activités pastorales, de l’autre, participe de la volonté de l’ECR de mettre en lumière la pertinence de la mission de l’Eglise dans le monde d’aujourd’hui et plus particulièrement à Genève.

Cette démarche répond également à un besoin de renouveau et d’adéquation au contexte social changeant et de plus en plus « digital », ainsi qu’à l’exigence identifiée de présenter les activités de l’ECR sous forme de projets définis, de manière à pouvoir approcher plus facilement les fondations et certains donateurs qui souhaitent mieux identifier l’utilisation de leur soutien, a expliqué M. Pittet.

Il est une foi 2019

Geoffroy de Clavière, Responsable développement et communication et délégué général des Rendez-vous cinéma de l’ECR IL EST UNE FOI a dévoilé le thème et les dates de l’édition 2019 d’IL EST UNE FOI. Dédiés aux femmes, les Rendez-vous cinéma 2019 proposeront du 8 au 12 mai, aux Cinémas du Grütli, une programmation déclinée au féminin sous le joli titre de « SpirituElles ».  Après cinq années de partenariat fructueux avec l’Institut Florimont, vivement remercié par M. de Clavière, la traditionnelle soirée de soutien qui ouvre les Rendez-vous cinéma de l’ECR déménagera cette année aux Parc des Eaux-Vives. Avec deux invitées de marque annoncées pour le débat de la soirée: Christine Pedotti, rédactrice en cheffe de Témoignage chrétien, et la rabbine de Paris Pauline Bebe.

Activités pastorales

L’année 2018 a été dédiée à l’élaboration des orientations pastorales de l’ECR, conçues à partir de la vision ‘Une Bonne Nouvelle qui se déploie’  et déclinées en trois axes : ‘Une hospitalité qui se déploie’, ‘Des gestes pastoraux visibles et créatifs’ et ‘Des personnes heureuses dans leur engagement en Eglise’, a expliqué le président du CPC, M. Jean Tardieu. « Par le passé nous travaillions en définissant des objectifs pastoraux, mais cette fois nous avons choisi de nous pencher sur des orientations en travaillant d’abord sur une vision, pour donner plus de sens à notre action », a précisé M. Tardieu. Les nouvelles orientations ont été formellement adoptées par le CPC en octobre après une vaste consultation de l’ensemble des agents pastoraux, prêtres et laïcs, pour les sonder et intégrer leurs réponses et remarques, a détaillé M. Tardieu. « Ces orientations ont été accueillies très favorablement », s’est réjoui le président du CPC. Elles seront maintenant traduites en actions concrètes par les Unités pastorales, les paroisses, les différents services et aumôneries.

 

Renouvellement des mandats

L’Assemblée a renouvelé par acclamation les mandats plusieurs membres de l’Assemblée : M. Benoit Carron (Comité de l’ECR), M. Marco Föllmi (Comité de l’ECR), M. Luc Magnenat (Paroisse Chêne-Thônex), M. Bernard Petite (Paroisse Corsier-Anières), M. Vincent Correnti (Paroisse St- Martin d’Onex).

 

200 ans

Le Vicaire épiscopal a annoncé en conclusion que l’année 2019 coïncidera avec le 200ème anniversaire du rattachement du canton de Genève au diocèse de Lausanne. C’est en effet en 1819, que le pape Pie VII détacha de l’archevêché de Chambéry les paroisses catholiques du canton de Genève pour les incorporer au diocèse de Lausanne. En 1821, à la demande du gouvernement genevois, le pape retira à l’archevêque de Chambéry le titre d’évêque de Genève pour le transférer à l’évêque de Lausanne résidant à Fribourg.

La prochaine assemblée aura lieu le 5 juin 2019.

 

 

 

Incendie église du Sacré-Coeur: Messes de la communauté catholique de langue espagnole (PCLE) au Christ-Roi et à Saint-Martin

Suite à l’incendie qui a ravagé l’église du Sacré-Cœur en juillet dernier, la communauté catholique de langue espagnole (PCLE) a dû chercher de nouveaux locaux pour ses célébrations et ses activités. Après avoir trouvé provisoirement « asile » auprès de la communauté catholique de langue italienne, à la Paroisse de Santa Margherita (Eaux-Vives), la mission linguistique hispanophone sera accueillie par l’Unité pastorale du Plateau à partir de cette fin de semaine.

Les responsables des paroisses du Christ-Roi (Petit-Lancy) et de Saint-Martin (Onex) ont en effet répondu favorablement à une demande en ce sens du Vicaire épiscopal, l’abbé Pascal Desthieux. Pour plus d’informations sur les horaires des messes en langue espagnole : https://pcle.ch/

L’Eglise du Christ Roi accueillera également l’Adoration eucharistique organisée par la paroisse de langue espagnole les dimanches de 17h30 à 18h30.

Enfin, pour rappel, les messes des jeunes (L’Energie de la foi) qui avaient lieu également au Sacré-Cœur sont désormais célébrées tous les dimanches en l’église Saint-Boniface (Plainpalais) à 19h30.

Un immense merci à toutes les personnes et communautés qui se sont mobilisées pour offrir hospitalité à la communauté catholique de langue espagnole !

Avec mes salutations fraternelles,

Abbé Pascal Desthieux

Incendie à l'église du Sacré-Cœur juillet 2018 Genève

Incendie Sacré-Cœur – Tout est à reconstruire

Incendie à l'église du Sacré-Cœur juillet 2018 Genève

Le jeudi 19 juillet 2018, un incendie a ravagé l’église du Sacré-Cœur à Plainpalais. L’édifice a été très gravement endommagé, le toit et les étages supérieurs sont détruits et l’église, qui menace de s’écrouler, est aujourd’hui fermée au public pour une période indéterminée.

Les travaux de remise en état s’annoncent conséquents et vous êtes nombreux à nous avoir contactés pour exprimer votre solidarité avec les communautés de l’église du Sacré-Cœur.

Pour soutenir la paroisse du Sacré-Cœur:

Merci d’utiliser exclusivement les indications ci-dessous :

Compte de paroisse :

Banque : Postfinance

Titulaire du compte : Association paroissiale du Sacré Cœur

Numéro de compte : Compte postal: 12-3928-9

IBAN : CH65 0900 0000 1200 3928 9

BIC : POFICHBEXXX

A noter dans le commentaire : « Incendie Eglise »

Merci infiniment ! Chaque geste compte !

 

Crédit photo : SIS

Groupe de chant grégorien à Saint-Joseph

Depuis plus de 4 ans déjà, Marie Frachebourg vient depuis Saint-Maurice à Genève, pour transmettre – avec joie et enthousiasme – la beauté du chant grégorien. Dans la constitution sur la liturgie promulgué par le concile Vatican II nous lisons «« L’Église reconnaît dans le chant grégorien le chant propre de la liturgie romaine c’est donc lui qui, dans les actions liturgiques, toutes choses égales d’ailleurs, doit occuper la première place (… ) »[1]. 
Ainsi un groupe d’une dizaine de personne se forme au chant grégorien, à la psalmodie et à la découverte historique et culturelle du patrimoine musicale grégorien. Rappelons ici ce qu’a dit le Concile Vatican II sur le chant grégorien : « On veillera cependant à ce que les fidèles puissent dire ou chanter ensemble, en langue latine, aussi les parties de l’ordinaire de la messe qui leur reviennent. »[2].
 
Bienvenus à tous ceux qui souhaitent rejoindre ce groupe de chant, dès le mardi 05 septembre à 19h30 à Saint-Joseph (Eaux-Vives), salle sous l’église.

Les cours sont animés par Marie Frachebourg, musicienne de formation.

Les cours on lieu le mardi soir sauf pendant les vacances scolaires.

Côtisation annuelle : 150 CHF ou 10 CHF par cours.

Pout toutes questions ou informations, contacter Marie Frachebourg au 079 655 88 56 ou par email

 

1 Sacrosantum concilium n° 116.
2 Sacrosantum concilium, n° 54.

Notre-Père : l’essentiel est de prier ensemble

La Conférence des évêques suisses CES a accepté de repousser à Pâques 2018 l’entrée en vigueur d’une modification dans la traduction française du Notre-Père, et non plus au début de l’Avent 2017 comme précédemment annoncé (en lien avec la France et d’autres pays francophones). Les autres Églises chrétiennes suisses d’expression française se déclarent soulagées : cela permettra à chacune d’entre elles de consulter ses instances décisionnelles dans l’espoir de se rallier à cette modification du texte de la prière universelle. Dans un esprit de communion œcuménique, les trois Églises nationales de Suisse pourraient ainsi introduire ensemble cette nouvelle version dans leur liturgie, car l’essentiel est de prier ensemble !

communiqué de presse

L’Assemblée générale de l’ECR approuve les comptes 2016

Une trentaine de personnes ont participé le 7 juin dans les locaux du Cénacle à l’Assemblée générale de l’ECR – Genève. Les membres ont approuvés les comptes 2016 à l’unanimité.

Une année en demie- teinte

En 2016, l’ECR a enregistré un résultat final bénéficiaire à hauteur de CHF 1,7 Mios. Mais, pour le dire avec les couleurs, derrière ce rassurant chiffre noir se cache une réalité moins rose et qui vire au rouge.

En effet, 2016 a été une année en demi-teinte pour les finances de l‘ECR, selon le rapport de gestion présenté par le Secrétaire général Dominique Pittet. L’équilibre financier avant résultat extraordinaire n’a pas pu être atteint, notamment à cause d’une baisse significative du revenu des campagnes d’appel au don (- 15%) et d’un recentrage demandé par l’Assemblée générale des engagements financiers et placements.

Le résultat d’exploitation et hors exploitation est certes proche de l’équilibre (CHF – 168’000), mais dans le détail moins favorable que l’an passé car il est obtenu en comptabilisant le don d’une fondation (CHF 1,2 Mios sur plusieurs années) dans les résultats des opérations courantes contrairement à l’an passé où il l’était dans les produits extraordinaires, a détaillé le Secrétaire général

Enfin, si le résultat final est largement positif c’est aussi grâce à des produits extraordinaires élevés, consécutifs principalement à l’aliénation d’un bien immobilier et à la dissolution de fonds affectés, a expliqué Monsieur Pittet.

Fragilité des sources de financement

  1. Pittet a donc souligné la fragilité des sources de financement de l’ECR, qui ne reçoit aucune subvention, ni de l’État, ni du Vatican et qui doit faire appel à un ensemble de vecteurs (le soutien des paroisses, la solidarité des donateurs, la gestion des produits immobiliers et financiers…) pour continuer à répondre aux demandes des catholiques avec la même présence et assurer les salaires de quelques 60 prêtres, 40 agents pastoraux laïcs et une quinzaine d’employés administratifs.

Rapport du Comité,

Madame Béatrix Leroy Jeandin, présidente de l’ECR a remercié les paroisses de leur solidarité et rappelé combien elle est importante pour les finances de l’ECR (env. 600.000 en 2016).

En présentant le rapport du Comité de l’ECR, elle a décrit les changements intervenus au sein de la Communication de l’ECR. Lors de la dernière Assemblée générale, en novembre 2016, la présidente avait annoncé le départ de Madame Guylaine Antille, responsable de la communication de notre Eglise pendant presque dix ans. Ce départ a entrainé un changement d’organisation au niveau de la communication. Le service s’appelle désormais « Développement et Communication ». M. Geoffroy de Clavière, tout en restant en charge des rapports avec les donateurs, en est le responsable. Mme Silvana Bassetti a assumé la responsabilité de l’information, Mme Sabine Mongein, arrivée en mai, celle de la levée de fonds, et Mme Pamela Séchaud, engagée en mars, est la nouvelle répondante pour la communication digitale (Internet et réseaux sociaux).

La présidente a rappelé les activités de ce Service pour rendre visible l’ECR, avec notamment l’organisation des Rendez-vous cinéma de l’ECR IL EST UNE FOI (3-7mai aux Cinémas du Grütli), la projection du film « Le Pape François » (16 mars à l’Auditorium Arditi), ou encore avec la pose des premières mosaïques du Chemin de Joie à la Basilique Notre-Dame (le 27 avril). Ce Service est également en charge des publications de l’ECR (Courrier Pastoral, l’ECR Info), de sa présence sur le Web, ainsi que des campagnes et des activités de recherche de fonds.

Un Vicaire épiscopal à 100%

Madame Leroy Jeandin a enfin remarqué qu’il y a un an, l’abbé Pascal Desthieux participait à sa première Assemblée Générale de l’ECR. Il était nommé à 50% en tant que Vicaire épiscopal, mais dès le 1er septembre 2017 l’Eglise genevoise aura un Vicaire épiscopal à plein temps, puisque l’abbé Desthieux a été nommé à 100% par Mgr Charles Morerod.

Informations du Conseil Pastoral Cantonal 

Le Vicaire épiscopal et son adjoint Michel Colin ont présenté quelques informations du Conseil Pastoral cantonal (CPC). Dès cet automne, le CPC entamera l’exploration des prochains objectifs pastoraux 2018-2022. Il s’agira des premiers objectifs conçus avec le nouveau Vicaire épiscopal, a relevé Michel Colin.

L’abbé Pascal Desthieux a expliqué combien il se réjouit d’avoir bientôt plus de temps pour l’Eglise à Genève, grâce à sa nomination à 100%. Isabelle Nielsen sera sa nouvelle adjointe, aux côtés de Michel Colin, a-t-il rappelé. Au cours de cette première année en tant que Vicaire épiscopal, il a visité toutes les équipes pastorales et tous les services pour rencontrer les acteurs principaux de la pastorale à Genève. Il a ensuite annoncé que la rentrée pastorale est prévue le 19 septembre et qu’à cette occasion les différents services de la pastorale catégorielle de l’ECR se présenteront aux Unités Pastorales. Enfin une session pastorale réunira en novembre près d’Annecy tous les prêtres et agents pastoraux laïcs du Canton.

Élections et réélection à l’AG et au comité

L’Assemblée a par la suite procédé à l’élection ou à la réélection de ses membres et ceux du Comité.

La présidente a ainsi remercié les membres sortants de l’Assemblée, M. Olivier Antille (Bernex), Bernard Falcetti (Grand-Lancy), M. Otto Gisler (Up Plateau), Mme Monika Storni (Up Jura), M. Richard Tschopp (Vésenaz) M. Olivier Vaucher (Saint-Pau) et M. Bernard Vollerin (Comité ECR).

L’Assemblée générale de l’ECR a par ailleurs renouvelé les mandats de : Jean-Philippe Babel (Paroisses De Saint-Julien Et Visitation), Maya Cramer (Paroisse De Saint-Joseph), Geneviève Edwards (Paroisse De Choulex-Vandoeuvres), Stéphane Esposito (Unité Pastorale Salève), Alessandro Giuliano (Mission Catholique Italienne), Sandra Golay (Paroisse De Sainte-Clotilde), Carlos Hans-Moëvi (Comité Ecr), Carmen Morath (Paroisse De Sainte-Croix),  Marie-Claire Pasini (Paroisse Du Christ-Roi).

Elle a également nommé les nouveaux membres suivants : Maria Bezençon (Paroisse De Collex-Bossy), Philippe Candolfi (Paroisse De Bernex), François Delalande (Paroisse De Saint-Paul),  David Fabri (Paroisse De Vésenaz), Gabrielle Pervengher (Paroisse Du Grand-Lancy). Les membres de l’Assemblée ont enfin accepté le changement de représentation de M. Marc Mandosse de la paroisse Saint-Loup – Sainte-Rita.

La date de la prochaine Assemblée générale est fixée au mercredi 29 novembre 2017.

Au service des personnes handicapées à Lourdes

Du samedi 15 juillet au samedi 22 juillet 2017
Jeunes dès 16 ans – Pélé d’été de la Suisse romande à Lourdes

LES JEUNES DE LOURDES
Le groupe des Jeunes de Lourdes se met au service des pèlerins malades ou avec handicap se rendant au pèlerinage d’été de la Suisse romande à Lourdes. La majeure partie des activités se fait donc en commun avec ces pèlerins, qui logent à l’Accueil à Lourdes. De plus, nous prenons en charge l’animation musicale de plusieurs célébrations du pélé (chants, instruments). A côté de certains temps forts vécus chaque jour avec l’ensemble des pèlerins, nous avons aussi un programme et des activités propres (réflexions, célébrations, détente).
Le groupe est ouvert aux jeunes dès 16 ans. Une équipe d’animation composée de jeunes, de prêtres et de laïcs accompagne les participants.

LOGEMENT – MAISON ST-PIERRE ET ST-PAUL
Logement dans une grande maison à la sortie des sanctuaires. Chambres pour 2 à 4 personnes.

VOYAGE EN CAR
Départ le samedi 15 juillet 2017 au soir. Prévoir un pique-nique pour le samedi soir. Retour le samedi 22 juillet 2017 dans la matinée. Départs et retours : Sierre – Sion – Martigny – Monthey – Lausanne – Genève

PRIX
450.- (assurance rapatriement comprise)

RENSEIGNEMENTS
Abbé Pierre-Yves PRALONG
pypralong@gmail.com
+41 (0)79 789 31 92
jeunesdelourdes.ch
Facebook

 

DÉLAI D’INSCRIPTION
LE 10 JUIN 2017
S’inscrire ici

Abbé Pierre-Yves PRALONG, Rue de l’Eglise 5, 1870 Monthey

 

En marche à vos côtés