Archives de catégorie : Evénements

Fête des bénévoles du 5 décembre 2018 – Inscriptions

Chaque année l’Eglise catholique romaine à Genève célèbre l’engagement des milliers de bénévoles qui œuvrent au sein de l’Eglise. Une fête est organisée en signe de remerciement et de reconnaissance pour tout ce qu’ils offrent en termes de temps, de compétences et de dévouement.

La fête des bénévoles 2018 aura lieu

le mercredi 5 décembre 2018 à 18h30

au Théâtre de l’Espérance  

(8, rue de la chapelle, 1207 Genève)

Programme :

* Monologue musical –  « Au nom de la mère »

*Cocktail dînatoire

Vous êtes bénévole dans une paroisse, une Unité pastorale, un service, un groupe, un  comité, un conseil ou pour une activité de notre Eglise ?

Inscrivez-vous à la soirée du 5 décembre !

Inscription sous réserve des places disponibles auprès de mercedes.lopez@ecr-ge.ch,

Vicariat épiscopal – 13, rue des granges, 1204 Genève Tél : 022 319 43 37

 

Initiation à la Liturgie le 21 novembre prochain

Notre foi chrétienne n’a pas seulement une dimension personnelle intérieure. Elle s’exprime à travers des gestes et des paroles en communauté. C’est la liturgie, qui signifie étymologiquement, une action, un service pour le peuple.

Avec la formation « Initiation à la liturgie », proposée par le service de la Formation à la Mission Ecclésiale de l’ECR, nous voulons approfondir le sens de la liturgie chrétienne, en particulier la célébration de l’Eucharistie.

Nous verrons que l’Eucharistie est un rite qui utilise un langage symbolique pour représenter des réalités qui nous dépassent. En tant qu’être humain, nous utilisons des symboles non seulement dans notre pratique religieuse mais aussi dans notre vie quotidienne. Les rites occupent une place importante dans toute société.

On découvrira également ensemble que la Bible, comme Parole de Dieu, nous montre déjà des liturgies dans les premières communautés chrétiennes.

Enfin, la Bible occupe une place essentielle dans nos célébrations. Nous allons donc repérer comment l’Ancien et le Nouveau Testament sont inclus dans la liturgie et nous poserons un regard spécial sur les Psaumes dans la messe et dans la liturgie des heures.

La méthodologie est participative. Une large place sera laissée aux questions et remarques des participants, à la suite des interventions des animateurs. En outre, pour allier réflexion et pratique, nous préparerons et célébrerons ensemble des liturgies.

Ouverte à tous ceux qui souhaitent connaitre plus en profondeur la liturgie chrétienne, cette formation est un prérequis, dans notre canton, pour les laïcs appelés par leur communauté et leurs responsables à présider des célébrations Parole et Communion et des funérailles.

Alors, si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à nous contacter à  formation@cath-ge.ch et rendez-vous le 21 novembre prochain à l’église Sainte-Jeanne-de-Chantal !

 

Service de la Formation à la Mission Ecclésiale

Révélation : une expérience impossible ? Conférence de Jean-Luc Marion – 25 septembre

Conférence de Jean-Luc Marion: «Que signifie le concept de Révélation?» Mardi 25 septembre, 18h15 Uni Bastions, Aula B 106. Entrée libre.

La Faculté de théologie de notre alma mater accueille, cet automne,  Jean-Luc Marion, de l’Académie française, professeur honoraire à l’Université Paris-IV Panthéon Sorbonne, professeur à l’Université de Chicago, pour un cours de théologie catholique et de philosophie, financé par l’Eglise catholique romaine (ECR), centré sur la signification du concept de Révélation.

Trois question au professeur Jean-Luc Marion

ECR : Vous qui enseignez à Paris et à Chicago, vous allez maintenant le faire dans la Cité de Calvin. Pour un catholique comme vous, cela a-t-il une saveur particulière ?

Jean-Luc Marion (JLM) : D’abord, c’est amusant. Je suis maintenant chez Calvin et c’est comme cela que je conçois l’œcuménisme. L’œcuménisme ne consiste pas à discuter sur les divisions passées, cela consiste à mettre en commun les ressources dont nous disposons chacun de notre côté pour affronter des problèmes qui nous sont communs. J’ai donc l’impression de faire de l’œcuménisme comme il se doit d’être fait.

ECR : Que  pourriez-vous dire à vos futurs étudiants sur le concept de révélation pour leur donner encore plus envie d’assister à votre cours ?

JLM : Je dirais qu’il n’y a rien de plus rationnel que l’explication d’un concept théologique de révélation. Je voudrais disqualifier l’opposition entre la révélation et la raison, entre la foi et la raison et surtout requalifier la révélation comme une expérience fondamentale de la phénoménalité, de l’apparition des phénomènes.

ECR: Genève se veut très laïque. Que pensez-vous de cette confrontation permanente entre laïcité et religion ?

JLM : Tout d’abord, vous vous vantez un peu d’être la ville la plus laïque du monde. Toutes celles dans lesquelles je suis passé se prétendent comme telles. Je tiens à vous rassurer, vous êtes dans la moyenne ! La classe politique est donc encore à l’école des Lumières selon l’idée que les religions étaient appelées à disparaître de l’espace public. Ce que découvrent, en étant stupéfaits, nos dirigeants, tous pays confondus, est qu’ils se trompent. L’Islam d’ailleurs sert à cela. Remercions nos amis musulmans d’avoir démontré un peu brutalement parfois que les religions – au pluriel un peu douteux – devaient disparaitre de l’espace public n’est pas une plaisanterie mais plutôt une énorme erreur. Qui plus est, c’est impossible. Partout dans le monde le phénomène religieux est en expansion. Il faudrait que les politiques l’admettent. Leur problème est d’arriver à maintenir la neutralité de l’Etat précisément parce que la société n’est pas neutre. Ceux qui croient ne pensent pas tous de la même manière et il en va de même pour ceux qui ne croient pas. Si l’on veut éviter des guerres civiles, l’Etat doit rester neutre religieusement, justement parce que la société est traversée par différents courants. Ce n’est pas en transformant la neutralité de l’Etat en interdiction de la religion dans la société que le problème sera réglé. Interdire les religions, ce n’est pas possible. Donc soyons réalistes, soyons vraiment politiques, pour une fois. Aidons les religions à vivre ensemble, faisons leur confiance car elles peuvent  faire beaucoup de choses que le pouvoir politique ne peut pas faire, notamment en terme de solidarité et de fraternité. Et surtout ne croyons pas que ce serait l’intérêt des nations de museler les religions. Car elles sont les alliées et non les adversaires de l’unité nationale. Le jour où les politiques comprendront cela, nous aurons fait un grand progrès. Evidemment, ils doivent cesser de raisonner tel qu’on leur a appris à Sciences Po, c’est-à-dire avec des schémas mentaux dépassés. Je sais bien que cela est polémique, peut-être grossier et injuste, mais il est nécessaire de le dire. Et finalement, le concept de laïcité ne devrait pas être employé !

Philosophe, membre de l’Académie française depuis 2008 et Chevalier de la Légion d’honneur, Jean-Luc Marion est professeur honoraire à l’Université Paris-IV Panthéon Sorbonne et professeur à l’Université de Chicago. Mondialement connu, il est l’un des plus grands philosophes chrétiens vivant.

L’enseignement qu’il proposera durant un semestre de cours en enseignement catholique à la Faculté de théologie de l’UNIGE se situera entre la théologie systématique et la philosophie, et traitera du concept de Révélation. Plus d’informations:  ici.

CHEMIN DE JOIE  pèlerinage dimanche 22 avril

Le dimanche 22 avril nous sommes toutes et tous invités à nous mettre en route pour sillonner le canton et découvrir les premières mosaïques du Chemin de Joie qui se réalise à Genève. Le pèlerinage se terminera par une célébration à l’église Saint-François-de-Sales à Chêne-Bourg, présidée par le Vicaire épiscopal, l’abbé Pascal Desthieux. Il sera possible de rejoindre les marcheurs à tout moment.

Six stations du Chemin de Joie de l’Eglise catholique Romaine à Genève accueilleront les pèlerins de la marche de prière et de méditation le dimanche 22 avril. Organisé par le BED (Baptisés En Dialogue), le pèlerinage de 15 kilomètres fera étape devant six églises qui accueillent les premières mosaïques du Chemin de joie, un itinéraire artistique d’œuvres inspirées des apparitions du Christ Ressuscité et réalisées par le Centre Aletti (Rome) du père jésuite Marko Rupnik.

Au terme de sa réalisation, le Chemin de Joie comptera douze stations disséminées sur différents lieux du canton. Dans une volonté de pastorale de parvis, les mosaïques sont placées à l’extérieur, exceptée celle dédiée qui sera installé dans la chapelle œcuménique de la prison de Champ-Dollon. A l’occasion du pèlerinage, cette mosaïque sera accueillie par la paroisse de l’Epiphanie au Lignon. Une chance probablement unique de la voir.

Le rendez-vous pour le départ est fixé à 10 h 30 devant l’église St-Martin et le pèlerinage se terminera par une célébration à 18h00 à l’église Saint-François-de-Sales, présidée par le Vicaire épiscopal, l’abbé Pascal Desthieux. Avant le départ, la mosaïque de l’église de St-Martin – qui illustre la Pêche miraculeuse – sera bénie par Mgr Pierre Farine. Dans chaque station, les pèlerins seront accueillis par la communauté du lieu et le texte de l’évangile correspondant à la mosaïque sera lu, avant une courte méditation.

Le pèlerinage du 22 avril aura lieu par tous les temps. Venez nombreux !  Télécharger le flyer et le livret

CHEMIN DE JOIE Avec le Christ Ressuscité

Pèlerinage AVEC SIX ETAPES DE RESURRECTION

Prières sur les parvis, à l’extérieur des églises

Dimanche 22 avril 2018

10h30               ST-MARTIN Onex

Rencontre sur le rivage

12h15               EPIPHANIE Lignon

                                   La Résurrection

PIQUE NIQUE TIRÉ DES SACS

15h05               ST-JEAN XXIII Petit-Saconnex

                                   Jésus et Thomas

16h05               ST-NICOLAS DE FLUE Montbrillant

                                   Marie de Magdala au tombeau

17h05               BASILIQUE NOTRE DAME Place Cornavin

                                   Les femmes et les hommes au tombeau

Déplacement en transport public

18h00               ST-FRANÇOIS DE SALES Chêne-Bourg

                                   Les disciples d’Emmaüs

MESSE ET APERITIF 

18h  Eglise St-François de Sales (16, av. Petit Senn – Chêne-Bourg)

Diocèse: Montée vers Pâques 2018

 
Les pastorales des familles du diocèse LGF -Vaud – Neuchâtel- Genève ont invité les familles à  la montée vers Pâques 2018. Du 29 mars au 1 avril plusieurs familles se retrouvent ainsi au domaine de Monteret, près de St-Cergue pour vivre les 3 jours du Ressuscité et partager cette expérience avec d’autres. Le thème de cette rencontre est « S’ouvrir à l’inespéré ». 
L’abbé Pascal Desthieux, vicaire épiscopal à Genève , est présent et préside les célébrations.
 

Présentation de la cérémonie du souvenir 2018

Nous sommes une équipe pluridisciplinaire de la maternité et de la pédiatrie (médecins, infirmières, sages-femmes, aumôniers) qui préparons chaque année une cérémonie du souvenir en mémoire des enfants, nouveaux-nés, touts-petits, décédés bien trop tôt. Elle est destinée aux familles qui ont été touchées de plein fouet par la disparition prématurée de leur enfant, mais aussi  aux soignants qui ont accompagnés les patients et leurs proches.

Chacun, chacune, traverse le deuil à sa manière, avec ses ressources psychique, physique, sociale et spirituelle. Ce temps de mémoire communautaire est l’occasion de faire un pas, de marquer  par un geste symbolique le lien qui unit les proches, au-delà de la mort, avec un être que l’on a côtoyé pendant plusieurs années ou que l’on n’a pas eu le temps de connaître, mais que l’on a déjà rêvé et senti dans son ventre.

La symbolique forte des contes permet  aussi à chacun, quelque soit son âge, de puiser dans  ce répertoire universel, une image, un mot, une histoire qui va l’accompagner sur son parcours de vie.

Cette année, nous avons choisi de donner un contour au souvenir, à l’aide d’un conte et de la symbolique de la colombe. Une manière de mettre en forme l’irreprésentable, ce qui aurait pu être mais ne sera pas, le goût d’inachevé que laisse un deuil prématuré.

Nous serons accompagnés par Alix Noble, conteuse, thanatologue et dotée d’une riche expérience professionnelle et personnelle. Le pianiste Guy François Leuenberger également compositeur et improvisateur mettra ses qualités musicales au service de ce temps du souvenir. 

Alors, quel que soit votre cheminement, vous êtes bienvenu-e, seul-e , en couple, en famille ou avec des proches.

La cérémonie aura lieu le  samedi 17 mars 2018, à 17h, aux Hôpitaux universitaires de Genève Salle Opéra, Niveau 0

 

chemin de joie eglise catholique romaine à geneve

Chemin de joie – Première étape

Mgr Pierre Farine, évêque auxiliaire émérite, a béni jeudi soir à la Basilique Notre-Dame les deux premières mosaïques du Chemin de Joie, un parcours dans tout le Canton d’une douzaine de stations illustrées par des fresques qui évoqueront les apparitions du Christ Ressuscité. Avant la bénédiction, ce vaste projet et les deux œuvres réalisées par le père Marko Rupnik du Centre Aletti ont été présentées aux fidèles par le vicaire épiscopal, l’abbé Pascal Desthieux, et le curé et recteur de la Basilique, l’abbé Pierre Jaquet.

Invitation à la Bénédiction du chemin de joie

Nous avons le grand plaisir de vous inviter à la bénédiction des premières mosaïques du Chemin de Joie

Jeudi 27 avril à 18 heures à la Basilique Notre-Dame.

La bénédiction sera suivie de la messe à 18 heures 30,

présidée par Mgr Pierre Farine, et d’un verre de l’amitié.

Comme vous le savez, depuis plusieurs années nous sommes engagés dans la réalisation d’un Chemin de Joie à Genève, un parcours artistique de mosaïques réalisées par le père Marko Rupnik, son équipe du Centre Aletti (Rome) et un atelier partenaire au Pérou.

Souhaité par Mgr Farine, le Chemin de Joie sera composé d’une douzaine de stations qui évoqueront les apparitions du Christ Ressuscité.

Deux mosaïques seront posées ces prochains jours sur les tympans des portes latérales de la Basilique Notre-Dame : «L’apparition du Ressuscité aux femmes» et «La course des deux disciples au tombeau».

Cette première étape longtemps attendue nous réjouit et nous encourage à aller de l’avant dans cette aventure.

Dans la joie de vous retrouver à cette occasion, je vous adresse mes vœux de Joyeuses Pâques et mes salutations fraternelles.

 Abbé Pascal Desthieux, Vicaire épiscopal

Rendez-vous de la Semaine Sainte

Le Carême est un temps de préparation de quarante jours à la fête de Pâques, cœur de la foi chrétienne, qui célèbre la résurrection du Christ.

Durant cette Semaine Sainte, les paroisses de Genève vous proposent :

 

Méditation du chemin de Croix

Pour les enfants : le mercredi 12 avril à 15h30 > à la Basilique Notre-Dame

Célébrations pénitentielles

Lundi 10 avril à 19h00 : > à Santa-Margherita (italien)
Lundi 10 avril à 19h00 : > à Plan-les-Ouates
Lundi 10 avril à 20h00 : > à Saint-Paul
Mardi 11 avril à 20h00 : > à Saint-Martin
Mercredi 12 avril à 14h30 : > à Saint-Antoine
Mercredi 12 avril à 15h00 : > à Notre-Dame des Grâces
Mercredi 12 avril à 15h00 : > à Saint-Marc
Mercredi 12 avril à 20h00 : > à la Visitation

 

Création d’un enseignement catholique à la Faculté de théologie de Genève

À  l’occasion de la création d’un cours catholique à la Faculté de théologie de Genève, l’ECR et la Faculté organisent une conférence qui sera donnée par M. Alexis Jenni, prix Goncourt 2011 avec L’art français de la guerre.

 

Date : 2 mars

Horaire : 18h15

Salle : Aula B106 (1er étage) – Uni-Bastions 

La conférence sera suivie d’un cocktail

Merci de vous inscrire auprès de : geoffroy.declaviere@ecr-ge.ch

Entrée gratuite

 

 

 

 

 

 

 

 

En marche à vos côtés