Archives

Réinitialiser les filtres

Actualités

    mercredi 14 février 2018

    Campagne œcuménique 2018 : À grandes menaces, « grand changement »

    À grandes menaces, « grand changement »

    Lausanne, le 14 février 2018 - Réchauffement, inégalités sociales et tensions politiques : le portrait de notre planète, menacée par une crise systémique, n’invite pas à l’euphorie. Pour sortir de cette crise, nous devrons œuvrer à une transformation de notre modèle de société. C’est cette transformation, sous ses multiples facettes, que présente la campagne œcuménique 2018 « Prenons part au changement, créons ensemble le monde de demain ! » de Pain pour le prochain, Action de Carême et Etre Partenaires. Une façon de s’attaquer aux causes de la crise, sans pour autant renoncer au plaisir de vivre. 

    Le patron d’une marque de mode gagne autant en quatre jours qu’une couturière du Bangladesh durant toute sa vie. Et pour produire l’huile de palme qui entre dans la composition de nombreux aliments, la forêt tropicale est anéantie et la population locale chassée de ses terres. Ces deux exemples montrent que les inégalités se creusent et que la crise climatique s’aggrave, ce qui engendre des tensions politiques. Le Conseil œcuménique des Eglises pose un diagnostic sans appel : « Notre monde n’a jamais été aussi prospère et, en même temps, il n’a jamais été aussi inéquitable qu’aujourd’hui. »

    La question cruciale est donc de savoir que faire pour sortir de cette crise généralisée dans laquelle notre monde est plongé. Si elles sont importantes et même indispensables, les mesures politiques, les réformes juridiques et les innovations techniques ne sont toutefois pas suffisantes. Elles s’inscrivent en effet presque toutes dans un modèle qui privilégie la consommation à la modération, la concurrence à la collaboration et l’exploitation au respect. Pour cette raison, la campagne œcuménique en appelle à une « transition intérieure » à tous les niveaux : dans la tête, dans le cœur et dans les mains de chacun et chacune d’entre nous.

    À chacun sa façon de changer

    Tout n’est pas sombre pour autant : il y a en effet un nombre infini de possibilités d’œuvrer à l’avènement d’un système qui respecte les limites de la planète. La campagne « Prenons part au changement, créons ensemble le monde de demain ! » montre comment des initiatives locales touchent déjà à tous les domaines de la vie : grâce à l’agriculture solidaire, les cultivateurs peuvent planifier leurs activités et les consommateurs bénéficier de légumes de saison. Les systèmes d’échange local diminuent les achats d’articles neufs et les initiatives « zéro déchet » montrent qu’il est possible de consommer modérément tout en profitant de la vie. Dans l’hémisphère sud de notre planète, le plus affecté par le dysfonctionnement de notre système, les partenaires d’Action de Carême et de Pain pour le prochain lancent des projets novateurs pour mettre en place un système durable.

    Cette mosaïque d’initiatives sera au cœur d’une journée placée sous le signe de la transition qui aura lieu le 22 février à Berne. Les participant-e-s auront l’occasion d’échanger et d’assister à des ateliers avec des experts internationaux de la renommée d’Olivier De Schutter, ancien rapporteur des Nations Unies pour le droit à l’alimentation, Cécile Renouard, religieuse et professeure de philosophie et d’économie, ou Satish Kumar, écologiste et auteur. Tous ceux et celles qui veulent changer quelque chose dans leur vie, que ce soit pour le carême ou pour toujours, peuvent se rendre sur www.voir-et-agir.ch afin de s’inspirer, s’informer ou prendre connaissance de nos offres de formations.

    La campagne œcuménique : informer, esquisser des pistes d'action, récolter des fonds : depuis 1969, Pain pour le prochain, l'organisation de développement des Eglises protestantes de Suisse, et Action de Carême, celle de l'Eglise catholique, œuvrent ensemble. Le temps du Carême ou de la Passion, la campagne œcuménique est devenue le symbole d'une solidarité authentique et du partenariat œcuménique. Depuis 1994, Etre Partenaires, l'organisation de l'Eglise catholique-chrétienne, y participe aussi. Chaque année, nos trois organisations convergent autour d'un sujet de politique de développement ou de société qu'elles portent à la connaissance du grand public. www.voir-et-agir.ch