Saint-Père, vous pouvez compter sur notre prière !

L’avion du pape a quitté le sol genevois, et nous sommes restés « sur un petit nuage », le cœur rempli d’émotion et de joie d’avoir pu vivre cette rencontre et cette messe avec le pape François.

Bien sûr, tout n’a pas été parfait : la sonorisation n’était pas toujours optimale, les écrans parfois trop loin pour lire la traduction de l’homélie, et il a fallu faire preuve de patience pour le retour. Mais la joie était sur tous les visages, avec le sentiment d’avoir vécu ensemble un grand moment, tout en profondeur et simplicité. Le pape a pris le temps de parcourir les allées ; beaucoup ont pu le saluer et le voir de près. Son homélie sur le Père qui nous rend tous frères et sœurs, le Pain dont la simplicité nous invite à choisir l’essentiel, et le Pardon qui libère et renouvelle, nous a touchés. Je vous invite à la relire tranquillement ici : HOMÉLIE DU SAINT-PÈRE

Avant de nous quitter, il nous a demandé : « S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi ». Saint-Père, vous pouvez compter sur notre prière, avec notre reconnaissance pour votre pèlerinage œcuménique à Genève et la messe que nous avons eu la joie de célébrer avec vous. 

Abbé Pascal Desthieux, vicaire épiscopal

 

Crédit photo Diocèse LGFGadmer

Messe à Palexpo : plus de 37’000 pèlerins en liesse ont accueilli le pape

Communiqué

Ce sont plus de 37’000 pèlerins en liesse qui ont accueilli le pape François à Palexpo (Genève) en ce 21 juin, après une visite de ce dernier au Conseil œcuménique des Eglises (COE). La messe, temps fort avec la communauté catholique locale, était organisée par le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg.

Après un bain de foule, le pape a célébré la messe devant un parterre de fidèles et participants issus de la Suisse entière et de France voisine. Divers représentants d’autres confessions et religions étaient invités à cette célébration, ainsi que des représentants des autorités civiles du pays, dont la conseillère fédérale Doris Leuthard.

Les évêques suisses ont ensuite pu saluer le pape et lui offrir des présents, dont une statue de la Vierge noire de l’abbaye d’Einsiedeln (le pape aime une abbaye fondée par Einsiedeln près de Buenos Aires) et des « bières de l’évêque ».

Mgr Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg, remercie toutes les personnes qui ont œuvré à cet événement, dont les 300 bénévoles.

Le Service diocésain de la communication

Photo: J.C.Gadmer

Une mosaïque pour Champ-Dollon bénie à Genève par le pape François

Au terme de la messe à Palexpo, le 21 juin prochain,  le pape François bénira l’une des mosaïques du Chemin de Joie, un parcours artistique de mosaïques murales en cours de réalisation sur les parvis d’églises et autres lieux du canton de Genève. La mosaïque qui sera bénie par le Saint-Père est la plus petite et la seule qui, une fois installée, ne sera pas visible par les pèlerins. Elle est en effet destinée à la salle qui accueille les célébrations à la prison genevoise de Champ-Dollon. Elle illustre la Résurrection et représente le Christ qui remonte des enfers. Elle est provisoirement accueillie par la paroisse de l’Epiphanie (Lignon).

Federica Cogo (assistante pastorale ECR) et Christine Lany-Thalmeyr (assistante pastorale ECR) de l’Aumônerie oecuménique des prisons décryptent la mosaïque dans cette vidéo réalisée par Cath.ch. Une mosaïque pour Champ-Dollon

C’est en 2012 que l’Eglise catholique romaine à Genève (ECR) a décidé de créer un Chemin de joie avec des mosaïques évoquant notamment les apparitions du Christ Ressuscité. Leur réalisation a été confiée au Centre Aletti d’art spirituel de Rome, dirigé par le père jésuite slovène Mario Rupnik.

Les deux premières œuvres du Chemin de Joie ont été posées en avril 2017 sur les tympans des portes latérales de la basilique Notre-Dame de Genève (Cornavin) et aujourd’hui six stations accueillent des mosaïques. Elles sont installées sur les parvis des églises de Notre Dame (deux), Saint-Martin (Onex), Saint-Jean XXIII (Petit-Saconnex), Saint-Nicolas de Flüe (Montbrillant) et Saint François de Sales (Chêne-Bourg).

Six autres fresques seront prochainement accueillies par les églises de Saint-Maurice (Bernex), Saint-Jean-Baptiste (Perly), Sainte-Marie du Peuple (Châtelaine), l’Epiphanie (Lignon), par l’Espace  Montbrillant, le Cénacle et, bien sûr, par Champ-Dollon.

 

Les coulisses des préparatifs de la messe du Pape

 

Le chanoine Alain Chardonnens, curé modérateur de l’unité pastorale Jura, à Versoix, est en charge de la préparation de la liturgie de la Messe qui sera célébrée le 21 juin à Palexpo par le pape François. Il nous dévoile les coulisses des préparatifs.

Une messe ne s’improvise jamais ! Une célébration avec le Saint-Père encore moins, surtout lorsqu’on prévoit d’accueillir plus de 40.000 fidèles en provenance de toute la Suisse et de la région. Etape importante et attendue de la visite du Saint-Père à Genève, la Messe qui sera célébrée par le pape François à Palexpo se prépare avec la mobilisation d’un nombre impressionnant d’acteurs, prestataires et partenaires. C’est le Diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF) qui assume l’organisation de la célébration : logistique, recherche de fonds, inscriptions, sécurité…. Dans des délais très serrés, les préparatifs battent leur plein.

Confiée au chanoine Alain Chardonnens, la mise au point de la liturgie est en cours. Ce grand moment de rencontre avec le Pape s’annonce unique et soulève nombre de défis insoupçonnés : l’approvisionnement en hosties, par exemple. Il mobilise déjà les « boulangères de Dieu » de tout le Pays. « Nous avons confié la production des hosties aux moniales cisterciennes de l’abbaye de la Maigrauge à Fribourg. Mais pour répondre à la demande elles ont dû faire appel à d’autres communautés établies en Suisse », explique le chanoine. Un autre défi a été la recherche d’un nombre suffisant de patènes. « Nous avons dû en commander 500 à la communauté de Taizé ».

Le calendrier liturgique a bien fait les choses. « La première étape pour préparer la liturgie a été de choisir quelle messe célébrer, messe du jour ou messe votive. Nous avons opté pour la messe du jour. En effet la messe prévue pour le 21 juin est en mémoire de Saint Louis de Gonzague (1568-1591), un jésuite comme le Saint-Père ! » remarque Alain Chardonnens. L’Evangile du jour fournit de plus un deuxième clin d’œil au caractère « œcuménique » de la visite du Saint-Père avec le texte de Matthieu (Mt 6, 7-15) et le récit sur l’enseignement du « Notre Père ». Il y a exactement un an, en juin 2017, les évêques suisses avaient décidé, dans un esprit œcuménique, de repousser à Pâques 2018 l’entrée en vigueur de la modification dans la traduction française du Notre-Père, afin que les Églises chrétiennes de Suisse puissent introduire ensemble la nouvelle version et prier ensemble.

Le 21 juin, les grandes halles de Palexpo seront méconnaissables avec un autel, des bancs, des zones réservées aux personnes à mobilité réduite ou malentendantes et même une sacristie. Le Vatican a fourni des indications très détaillées pour l’aménagement de la salle et demandé qu’il n’y ait pas de quête. Pour accueillir la célébration, il ne sera pas nécessaire de consacrer le lieu, mais des reliques seront déposées sur l’autel. « Comme dans tous les autels, la présence des reliques manifeste le sacrifice, d’abord celui du Christ qui a donné sa vie pour nous sur la croix et, à sa suite, celui d’un grand nombre de Saints. Elle nous inscrit dans cette continuation lors de la célébration », souligne Alain Chardonnens.

Le script, avec les détails du déroulement, le choix des chants et d’une chorale sont arrêtés. A l’image de Genève, ville internationale, la messe parlera plusieurs langues. La célébration sera en français, mais la première lecture sera par exemple lue en anglais et lors de la Prière Universelle les intentions seront en six langues. « Nous avons confié la préparation de ce temps de la messe aux Missions linguistiques du canton et nous avons prévu une intention de prière en arabe en hommage à l’archevêque de Damas, Mgr Samir Nassar, qui sera parmi nous. La prière eucharistique sera dite en latin. Enfin, lors de l’homélie, le pape François s’exprimera en italien. Il y aura une traduction en français sur les écrans pour que tous les fidèles puissent comprendre le message qu’il nous adressera. » Avant de se retirer, le Saint-Père bénira l’une des mosaïques du Chemin de joie (cf. p 8 et 9). De dimensions plus réduites par rapport aux fresques posées ou prévues sur les parvis de douze lieux de culte du canton, la mosaïque de la Résurrection sera amenée près de l’autel. « La bénédiction aura lieu à la fin de la célébration. Le fait que la mosaïque sera par la suite posée dans la salle de la prison de Champ-Dollon où sont célébrées les messes avec les détenus, ajoute du sens à ce geste du Pape. Il rejoint la couleur du pontificat du Saint-Père», fait valoir le chanoine. 

Courrier pastoral

L’Assemblée générale de l’ECR Genève approuve le rapport de gestion 2017

 Réunie au Cénacle en présence du Vicaire épiscopal Pascal Desthieux, l’Assemblée générale de l’Eglise catholique romaine – Genève (ECR) a approuvé à l’unanimité, le mercredi 6 juin 2018, le rapport de gestion et les comptes de l’année 2017, bouclés avec un résultat final bénéficiaire à hauteur de 1,7 million de francs suisses.

 2017 : « Une bonne année »

Tant au niveau de la gestion du patrimoine mobilier et immobilier qu’au niveau des dons, les résultats ont été meilleurs que l’an passé, ont souligné la présidente du comité de l’ECR, Mme Béatrix Leroy Jeandin, et le Secrétaire général de l’ECR, M. Dominique Pittet.

Dans ce résultat, la part des revenus immobiliers est en hausse, à 22%, ainsi celle des produits financiers (17%). La part des dons et des contributions reste au premier plan, mais alors qu’elle était de 74% il y a cinq ans, elle a été ramenée à 58%, a souligné Mme Leroy Jeandin. Elle a vivement remercié les  49 paroisses (deux de plus par rapport à 2016) qui ont contribué à ce résultat à hauteur de 647.586 francs suisses.

Globalement, il s’agit de résultats « encourageants », mais bien que la dépendance aux dons soit en recul, il faut rester « prudents », a insisté la présidente.

Pour le Secrétaire général, qui a détaillé l’analyse des comptes, l’année 2017 démontre toute l’importance de la diversification des produits mise en place depuis quelques années. Alors que les charges d’exploitation 2017 sont globalement stables par rapport à l’année précédente, les dons des campagnes stagnent à un peu plus de 3 millions et le faible résultat des produits exceptionnels démontre qu’ils ne peuvent pas être pris pour acquis. Enfin, il est important d’avoir à l’esprit que sur 1,7 million de bénéfice, 1,3 million proviennent de valeurs boursières non réalisées et donc non acquises.

 Messe du pape

Lors de son intervention, Mme Leroy Jeandin a relayé la demande de soutien financier de l’évêque diocésain Charles Morerod en vue de la Messe qui sera célébrée par le pape François à Palexpo le 21 juin. Les coûts de l’organisation sont en effet élevés et le diocèse appelle à la solidarité de tous, a expliqué la présidente.

Orientations pastorales

Le président du Conseil pastoral cantonal (CPC), M. Jean Tardieu, a présente les travaux en cours vers la définition des orientations pastorales de l’Eglise à Genève. M. Tardieu a mis l’accent sur la recherche d’une vision avant la définition d’objectifs spécifiques. «  Nous ne sommes pas encore dans des projets précis, mais dans la définition d’orientations pastorales et d’une vision. Nous travaillons avec une phrase qui fondera les orientations pastorales, ‘Une Bonne Nouvelle qui se déploie’ », a-t-il expliqué. Il a par la suite rappelé les trois axes explorés par le CPC : « Une hospitalité qui se déploie », « Des gestes pastoraux visibles et créatifs » et « Des personnes heureuses dans leur engagement en Eglise ». Chaque axe a été développé lors des réunions des membres du CPC et un document de synthèse a été récemment transmis aux agents pastoraux pour consultation jusqu’en septembre. « Nous leur avons demandé de réagir ». D’ici décembre ces axes seront envoyés à chaque Equipe, Service, Aumônerie et serviront de base à l’élaboration d’actions pastorales. Le président du CPC a ensuite abordé les efforts en cours pour favoriser la cohérence du message véhiculé dans les campagnes de collecte de fonds auprès des donateurs et « le message qui passe par nos actions et nos paroisses. Nous faisons donc un travail avec le Service de développement et de communication pour favoriser cette cohérence », a-t-il conclu.

Divers

Dans la rubrique divers, le Secrétaire général a fourni plusieurs informations sur les contrats-cadre proposés aux paroisses pour faciliter des économies : un pour les photocopieurs, déjà signé par six paroisses, et l’autre pour les assurances bâtiments, avec une analyse gratuite de la situation.

Elections et réélections

Lors de l’Assemblée, la présidente a remercié le membre sortant, M. Làszlo Mercz (Mission catholique hongroise, avant de soumettre aux membres la demande de mandat de M. Peter Igo-Kemenes (Mission catholique hongroise) et de Mme Teresa Oliveira (Paroisse Saint-Marc), puis le renouvellement du mandat de M. Charles Curty (Sainte-Jeanne de Chantal), de M. Dominique Hirt (Comité ECR) et de M. Antonio  Viscosi (Sainte-Marie du Peuple). L’assemblée a approuvé l’ensemble des mandats sans opposition.

Les prochaines assemblées générales se dérouleront le 28 novembre 2018 et le 5 juin 2019.

Le pèlerinage d’été à Lourdes prolonge le délai d’inscription jusqu’au 20 juin 2018

Association du pèlerinage d’été de la Suisse romande à Lourdes.

Le pèlerinage d’été de la Suisse romande à Lourdes prolonge le délai d’inscription jusqu’au 20 juin 2018.

Le pèlerinage d’été à Lourdes se déroulera du 15 au 21 juillet 2018 sous la présidence de Mgr Jean-Marie Lovey, évêque de Sion.

Il reste des places disponibles. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 20 juin 2018.

Possibilité de s’inscrire :

-En ligne : www.pele-ete-lourdes.ch

-Ou par mail : inscription.veronique@netplus.ch

Sac souvenir de la messe du Pape à Genève – édition limitée!

J’achète le sac souvenir

Avec notre Pape François, au service des plus pauvres !

Pour commémorer la visite du Pape François à Genève, nous avons créé ce sac dont 70% du produit de la vente seront affectés aux actions sociales de l’ECR.

Ce sac a pour but de faire écho au message du Pape qui a fait des plus démunis l’un des thèmes centraux de son pontificat.

 » Et si aux yeux du monde, les pauvres ont peu de valeur, ce sont eux qui
nous ouvrent le chemin du ciel, ils sont nos « passeports pour le paradis « .
Pape François (Homélie, dimanche 19 novembre 2017)

Sac en coton naturel
Dimension : 42 x 38 cm
Prix : CHF 20 (frais d’envoi inclus)

J’achète le sac souvenir

LA MESSE DU PAPE AFFICHE COMPLET

Les inscriptions à la messe du pape (21 juin à Palexpo – GE) ont connu un succès qui a dépassé toutes les attentes. Aujourd’hui, Palexpo affiche complet avec les 41’000 places mises à disposition selon des normes de sécurité.

Les inscriptions émanent de paroisses et entités catholiques provenant de la Suisse entière et de la France voisine. 77 % de Suisse romande, 12 % de Suisse alémanique, moins de 1 % de Suisse italienne et 11% de France voisine.

Le diocèse se réjouit de cet engouement et rappelle aux personnes qui n’ont pas pu obtenir de billet que la messe sera transmise en direct sur les chaînes nationales (RTS, SRF, RSI).

Par Diocèse LGF le vendredi 1 juin 2018 

Plus d’information

 

En marche à vos côtés