Sur un chemin d’unité : ensemble pour Genève

Une déclaration commune des Eglises protestante, catholique chrétienne et catholique romaine

Au terme de cette année jubilaire de la Réforme, et à la suite d’une journée de réflexion, nous, responsables des Eglises protestante, catholique chrétienne et catholique romaine de Genève déclarons reconnaître mutuellement nos responsabilités pastorales au sein de nos Eglises locales dans une confiance réciproque et une collaboration active et fraternelle.

Conscients que « l’unité se fait en marchant » (François, évêque de Rome) et que « nous avons besoin les uns des autres » (Gottfried Locher, président de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse), nous choisissons de considérer l’impact positif du temps sur nos institutions et la possibilité ainsi dégagée d’un chemin commun et parcouru depuis plusieurs décennies déjà. Nous pouvons nous réjouir des progrès de l’œcuménisme depuis la fondation du Conseil Œcuménique des Eglises, puis le Concile Vatican II, et tout récemment la signature par la Communion mondiale d’Eglises réformées de la Déclaration commune sur la justification par la foi (ratifiée déjà par les luthériens et les catholiques romains en 1999). Soulignons également la full communion entre les vieux-catholiques et les anglicans signée en 1931, ainsi que la communauté ecclésiale entre les Eglises Vieilles-Catholiques de l’Union d’Utrecht et l’Eglise de Suède le 23 novembre 2016.

A Genève, toutes les aumôneries sont œcuméniques ; nous servons ensemble le Christ dans nos frères et sœurs qui sont dans le besoin, qui arrivent chez nous comme immigrés, qui sont malades ou en prison (cf. Matthieu 25). Nous proposons des formations communes, comme l’Atelier œcuménique de théologie, et éditons ensemble un calendrier des formations. Chacune de nos paroisses entretient des relations fraternelles avec les paroisses sœurs et les chrétiens vivent des célébrations communes, notamment lors de la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens. Nous avons donc, depuis de nombreuses années, pris la bonne habitude de travailler ensemble et de collaborer à tous les niveaux.

Si nous demeurons catholiques ou protestants, ce n’est pas par esprit de clocher ou de division, mais par fidélité à une tradition qui nous a portés. Nous reconnaissons que chaque tradition a sa richesse et ses valeurs et que nos traditions s’enrichissent et se fécondent mutuellement. Nous pouvons positivement nous réjouir de ce que les autres traditions apportent à notre tradition propre et dans la mission commune que nous avons à mener à Genève.

Face aux défis du temps présent, nous ne voulons plus apparaitre divisés et nous reconnaissons que nous comptons les uns sur les autres dans l’accomplissement de notre mission commune au service du Christ à Genève.

C’est pourquoi, conscients que demeurent des points de divergence, notamment dans la manière de concevoir nos ministères, nous sommes appelés à poursuivre le dialogue, et pour ce faire nous souhaitons retrouver les convergences en remontant à la source du message évangélique.

Nous nous engageons à poursuivre ici à Genève ce chemin d’unité de terrain et nous voulons le faire dans la joie de l’Evangile, poussés par l’Esprit qui nous invite à prêcher cette Parole avec audace.

Pour l’Eglise protestante de Genève : Blaise Menu, modérateur, et Emmanuel Fuchs, président,
pour l’Eglise catholique chrétienne de Genève : Jean Lanoy, curé et Jean-Luc Biolay, président,
pour l’Eglise catholique romaine de Genève : Pascal Desthieux, vicaire épiscopal
et Jean Tardieu, président du Conseil pastoral cantonal.

L’Assemblée générale de l’ECR approuve le budget 2018

Réunie le 29 novembre 2017 au Cénacle, l’Assemblée générale de l’ECR- Genève a approuvé à l’unanimité le budget 2018 : il présente un excédent d’environ 580.000 francs sur un montant global de 11,5 millions de francs prévus pour le financement des activités pastorales, des salaires et autres frais et charges pour l’année à venir. Présidée par Mme Beatrix Leroy-Jeandin et en présence du Vicaire épiscopal, l’abbé Pascal Desthieux, l’Assemblée a par ailleurs été informée de la stratégie de communication de l’ECR pour 2018 et renseignée sur diverses activités pastorales.

En ouverture de l’Assemblée, le Secrétaire général M. Dominique Pittet et la présidente de l’ECR, Mme Beatrix Leroy Jeandin ont exprimé un immense merci aux paroisses qui ont manifesté cette année encore un fort et fidèle soutien à l’ECR. « La solidarité n’est pas un vain mot », a affirmé Mme Leroy-Jeandin.

Budget 2018 positif, mais fragile

Le budget 2018 présente un bénéfice de 580.350 francs. Ce résultat positif proposé dans le budget est « très satisfaisant », mais néanmoins « inquiétant », a souligné le Secrétaire général prenant parole devant la trentaine de membres présent. En effet, « la stabilité de notre financement ne provient pas de l’augmentation prévue des dons et des contributions », mais du soutien d’une fondation (1,2 million de francs) et donc d’une « source non acquise pour les années à venir », a souligné M. Pittet.

Stratégie de communication

Le responsable du Service Développement & Communication, Geffroy de Clavière a présente la récente réorganisation du Service, avec l’arrivée notamment d’une nouvelle responsable de la recherche de fonds, Mme Sabine Mongein, et d’une nouvelle responsable de la communication digitale, Mme Pamela Séchaud. Une nouvelle stratégie web est à l’étude, mais déjà la présence digitale de l’ECR est en nette progression, a relevé M. de Clavière.

Un travail de fond sur les collectes et la stratégie legs est en cours. Outre la traditionnelle soirée de soutien IL EST UNE FOI (en mai), plusieurs événements sont prévus en 2018, dont la quatrième édition des Rendez-vous cinéma IL EST UNE FOI (du 2 au 6 mai) et la projection du film « Ignace de Loyola » (date à déterminer).

Activités pastorales

Le Vicaire épiscopal, l’abbé Pascal Desthieux a souhaité revenir sur deux moments qui ont réuni les prêtres et agents pastoraux laïcs du canton : la belle Rentrée pastorale en septembre et la Session pastorale cantonale de novembre, un temps de formation de deux jours, confiée à l’association d’animateurs chrétiens Talanthéo pour approfondir trois thèmes : mieux se connaitre pour mieux servir, les cinq essentiels pour nourrir la mission et la vision pastorale.

Cette vision pour l’Eglise à Genève a été traduite par le Vicaire en une phrase : « Une Eglise rayonnante qui se déploie » et elle au cœur des réflexions du Conseil pastoral cantonal (CPC), a expliqué M. Jean Tardieu, président de cet organe de consultation autour du Vicaire épiscopal. Le CPC dédira la prochaine année à l’élaboration des futurs objectifs pastoraux de l’ECR.

« Instant favorable »

Un bel aperçu du sens de ces efforts constants de réflexion, de recherche de fonds et de formation a pris corps en fin d’assemblée avec la présentation de la retraite « Kairos », joli mot grec qui veut dire « instant favorable », par le responsable de la Pastorale des Jeunes, Sébastien Baertschi. A ces retraites participent avant tout des confirmands et elles ont la particularité de ne pas être animées par des professionnels, mais par des jeunes qui ont participé à des retraites par le passé. Ils témoignent de leur parcours de foi, avec « quelques âneries théologiques » certes, mais cela n’enlève rien à la force de la transmission de leur expérience de vie, a insisté M. Baertschi avant de partager quelques beaux témoignages reçus au terme de la retraite.

Élections

L’Assemblée a enfin procédé à l’élection et la réélection des membres de l’AG et du comité.

La présidente a sollicité et obtenu un renouvellement de son mandat à la tête du comité de l’ECR pour une période de trois ans et a présenté M. Albert Sirolli, trésorier de la paroisse de Corsier, qui a accepté de rejoindre le comité de l’ECR.

Mme Leroy-Jeandin a par la suite remercié les membres sortants de l’Assemblée : M. Bert Essenberg, (Saint-Antoine de Padoue), M. Paul Hegi (Saint-Marc), Mme Marina Lumbreras Areta (Mission catholique espagnole) et Mme Quiéta Von Gunten (Saint-Nicolas de Flüe).

Ont enfin été élu : M. Victor Gonzalez (Mission catholique espagnole), M. Martial Mancini (Saint-Antoine de Padoue) et Mme Nanda Tagliavini, (Saint-Nicolas de Flüe).

La prochaine assemblées générale se déroulera le 6 juin 2018.

En marche à vos côtés